Archives par mot-clé : Lettrage

Dessin de lettre capitale sur tablette d’ardoise

J’ai ressorti ma tablette d’ardoise enchâssée dans une table de bois. Je vous avais montré qu’à la Renaissance, Luc Paccioli utilisait des tables d’ardoise et de la craie blanche pour tracer dessus. Vous pouvez retrouver mes réflexions sur >>les Tablettes à écrire et dessiner ici. J’avais par ailleurs, testé la tablette avec un pinceau et de la peinture blanche. Mais elle laisse des traces lorsqu’on veut l’effacer tandis que la craie non.

Dame Chlodyne dessinant au pinceau et à la peinture blanche sur une tablette d’ardoise
(Fête médiévale de Pérouges, Juin 2018)

Aujourd’hui, je voudrais attirer votre attention sur les lettres de l’alphabet de la Renaissance. La publication d’imprimés du XVIe siècle concernant les alphabets de capitales romaines est nombreuse. Ce meme Luca Paccioli ouvrait le bal en 1509 avec De Divina proportione. D’autres humanistes de divers pays ont suivis.

J’ai choisi de retracer la lettre A de l’humaniste Geoffroy Tory (Bourges 1480-Paris 1533) inventée en 1529 dans son ouvrage Champ fleury. Je me suis servie de ma tablette d’ardoise refaite par mon tourneur sur bois d’après un modèle historique de 1562. Mais auparavant, je m’étais entraînée à tracer la lettre A sur une feuille bristol à petits carreaux en suivant autant que possible les proportions. Puis, j’ai fait un gabarit en cercle et j’ai relevé d’autres mesures sur un gabarit carré. Munie d’un crayon de couleur blanche, j’ai tracé les verticales et horizontales à la règle après avoir reporté les repères du gabarit carré. J’ai ensuite tracé les petits cercle pour notamment avoir un bon trait des empattements de la lettre A. J’ai relié différents points de manière à former les empattements (sérifs), les fûts et la barre transversale.

Lettre capitale romaine A et son gabarit carré, Champ Fleury de Geoffroy de Torry, 1529, crayon à papier sur papier bristol à petits carreaux
Gabarit carré de la lettre A, de Geoffroy de Torry, crayon de couleur blanche sur tablette d’ardoise
Gabarit de cercles pour tracer notamment les empattements de la lettre A en capitale romaine de Geoffroy Torry ; Lettre rouge A tracée aux crayons de couleur sur une tablette d’ardoise

Afin de mieux comprendre l’utilisation des tablettes d’ardoise, il convient de prendre en compte les expérimentations des tracés des lettres capitales romaines que les humanistes aimaient tant. Ils pouvaient effacer à souhait, les tracés qui ne convenaient pas, avec un pinceau humide. Les craies médiévales pouvaient être insérées dans un tuyau de plume. Je suppose que la pointe pouvait être taillée pointue. Le crayon de couleur blanche que j’ai utilisé s’émousse rapidement sur l’ardoise brute. Il faut sans cesse le retailler.

Lettre A en capitale romaine sur tablette d’ardoise, d’après Champ Fleury (1529) de Geoffroy de Torry
Lettre A en capitale romaine de Geoffroy Torry, Champ Fleury 1529 qui a servie de modèle.

Pour reproduire ma tablette d’ardoise, je me suis inspirée d’une enluminure représentant un petit démon écrivant (je remercie Mme Perrine Mane pour l’accès à sa banque d’images) sur ce que je suppose être une tablette en ardoise enchâssée dans du bois. L’écriture est blanche et on devine une plume ébarbée avec au bout un morceau de craie plutôt qu’une tablette de cire et un stylet.

Petit démon écrivant, Manfred Barbarini Lupus, St. Gall, 1562
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 542 folio 606

Actuellement, mes expérimentations sont entre autres tournées vers les lettres capitales, non seulement les capitales romaines de l’époque carolingienne mais aussi celles de la Renaissance européenne. J’étudie aussi de manière graphique, les lettres capitales dites écritures d’apparat de l’époque romane. Il ne me manque plus que les lettres lombardes gothiques pour avoir un panorama d’écritures majuscules de l’époque médiévale (jusqu’au XVIe siècle).

Pour info, je conçois des ateliers pour les Grandes Sections de Maternelle pour un apprentissage des lettres capitales. Elles sont parfois enseignées à ces élèves. Je propose des modèles historiques à la fois dans le champ de l’éducation, du patrimoine écrit et de l’artistique. Comme j’ai été agent territoriale d’animation en maternelle et que j’ai animé des activités périscolaires, je propose des apprentissages et des techniques adaptés aux traçages des lettres capitales inspirés de lettres historiques. Je vise à développer chez l’enfant : le graphisme, l’habileté et la perception des couleurs.

Si mes travaux vous intéressent, je vous invite à me contacter par mail : chlodyne@zoho.com. Je vous répondrais rapidement et essaierais de répondre à vos attentes.

Pour citer cet article : Claudine Brunon, "Dessin de lettre capitale sur tablette d’ardoise," publié dans Culture matérielle du copiste, enlumineur, peintre, 10/06/2022, https://cmcep.hypotheses.org/3565.